Les bénéfices de l'allaitement maternel  


D’après American Academic of Pediatrics 2012, 129, e827-e841

La plupart des effets sont proportionnels à la durée de l’allaitement et à son exclusivité*, et perdurent après le sevrage ; néanmoins, un allaitement même court (don de colostrum) et/ou partiel est toujours bénéfique.

Les bénéfices de l'allaitement sont nombreux :
Pour l'enfant
 

  1. Prévention des infections :
  • GEA,
  • otites,
  • infections respiratoires hautes et basses,
  • infections urinaires,
  • entérocolite ulcéronécrosante (prématuré).

2. Développement cognitif optimisé à fortiori si l'enfant est prématuré,
3. Syndrôme de mort subite du nourrisson moins fréquent,
4. Avantages nutritionnels à court, moyen et long terme :

  • risque d’obésité amoindri,
  • croissance pondérale spécifique (différente des enfants nourris au lait industriel : cf. la croissance de l'enfant allaité),
  • moins de syndrôme métabolique et profil cardio vasculaire (bilan lipidique, pression artérielle) plus favorable à l’âge adulte.

5. Développement immunitaire favorablement stimulé permettant de réduire l’incidence de certaines maladies :

  • allergies (dermatite atopique, allergies alimentaires, asthme),
  • diabète de type1 et 2, maladie coeliaque,
  • maladies inflammatoires du tube digestif,
  • leucémies,
  • lymphomes,
  • cancer.

6. Développement optimal du massif facial et de la cavité buccale :

  • moins de trouble du langage,
  • traitement orthodontique moins souvent nécessaire,
  • diminution du syndrôme d’apnées du sommeil.

 
Pour la mère

  • en post-partum : 
    • involution utérine favorisée,
    • aménorrhée lactationnelle,
    • moins de perte sanguine,
    • épargne martiale,
    • perte de poids facilitée.
  • moins de dépression, moins de maltraitance
  • espacement des naissances, en rapport avec le blocage ovulatoire, si l’allaitement est conduit dans certaines conditions,
  • moins d’ostéoporose,
  • moins de cancer du sein et de l’ovaire,
  • moins de risque cardio-vasculaire, moins de diabète de type 1 et 2,
  • épanouissement personnel, renforcement de l’estime de soi.

 
Pour l'enfant et 
la mère
  

L’allaitement, lorsqu’il est réussi, est le moyen le plus simple et le plus complet pour favoriser l’établissement d'un lien mère-enfant harmonieux.

 
  Pour les familles

Economie financière (pas de lait à acheter, diminution des dépenses de santé, moins d’absentéisme au travail).

 
Pour la collectivité
           

Diminution des dépenses de santé,
Epargne l’environnement.

* Allaitement exclusif (OMS) : le nourrisson ne reçoit aucun autre aliment ni boisson sauf médicament et vitamines.